Poser une géocache

La pose de géocaches dans le géocaching obéit à un certain nombre de règles parmi lesquelles, une primordiale qu’il stipule qu’il faut avoir trouvé au moins une vingtaine avant de pouvoir en poser une. Ce qui sous-entend que tout le monde peut poser des caches sous réserve d’avoir découvert un certain nombre.

Vous pouvez activer les sous-titres des vidéos dans le langage de votre choix en cliquant sur l'icône "roue dentelée" puis "sous-titres".

Où placer ?

  1. Les Règles locales s'appliquent. Cela concerne à la fois l'emplacement de la geocache et le trajet nécessaire pour l'atteindre. Les géocacheurs ne doivent pas être obligés d’utiliser des passages avec «Entrée interdite» ou avertissements similaires.

  2. L’autorisation du propriétaire foncier et / ou du gérant des lieux, doit être obtenue avant de placer toute géocache, qu’elle soit placée sur une propriété privée ou publique.

  3. Les géocaches ne sont jamais enterrées. Si un objet pointu pelle, truelle ou autre est utilisé pour creuser ou entamer le sol, que ce soit dans le but de cacher ou de trouver la cache, cela est interdit.

  4. Placer une géocache ne saurait détériorer ou détruire les biens publics ou privés. Les géocaches sont placées de manière à ce que l’ l'environnement (Bâtiments ou Nature) ne puisse être dégradé, de manière intentionnelle ou non. Les éléments existants ou les propriétés ne peuvent être détériorés pour fournir une cachette, un indice, ou afin de loguer un « Found it ».

  5. Les géocaches ne sont pas placées dans les espaces scolaires ou militaires. Dans de tels environnements, les géocacheurs qui recherchent activement une cache sont susceptibles d'éveiller les soupçons et nous voulons éviter cette situation.

  6. En règle générale, tout élément physique (appartenant à deux caches différentes) devrait se situer à au moins 161m (0,10 miles) de distance.

  • Une étape physique est définie comme un « Stage » comportant quelque chose de « concret » placé par le propriétaire de la géocache (récipient, boite, indice, panonceau ou un tag avec la prochaine série de coordonnées).

  • Les caches (par ex : Earthcaches) ou les étapes non-physique sont exemptées de cette règle : coordonnées de points de référence (Reference point), de sentiers (Trailhead) de parking et / ou les Waypoints additionnels de type Question à répondre (Question to answer).

Néanmoins, au sein d'une même Multi-cache ou Mystery / Unknown, il n'y a pas de distance minimale requise entre les différents éléments physiques. Merci de ne pas placer de cache tous les 200 mètres, juste parce que c’est possible. Les deux principaux objectifs de la règle en matière de « saturation » sont plutôt de vous encourager à rechercher de nouveaux lieux de caches que d’en placer dans des endroits où des caches existent déjà, et de limiter le nombre de caches par un même placeur en un même lieu. Groundspeak pourrait être amené à restreindre davantage les créations dans les zones où la saturation en caches deviendrait préoccupante.

7. Le géocaches sont autorisées dans l'espace, sur d'autres planètes et satellites. Nous publions des caches situées dans l'espace comme sur la Station Spatiale Internationale ou sur Mars. Assurez-vous que vous pouvez atterrir ou atteindre la station spatiale /planète pour que votre soumission soit acceptée. Gardez toutefois à l'esprit, qu'en raison de la règle de proximité, vous ne pourrez pas placer une autre cache sur l'ISS puisqu’il y en a déjà une !

De quoi ai-je besoin ?

  1. Tout d'abord une bonne planque. La boite ne devra pas être visible ou très bien camouflée et située autant que possible dans un endroit propre.

  2. Une position correcte. Lors de la pose de votre cache, les coordonnées de la géocache ne peuvent pas être obtenues sur une carte en ligne (type google map). Il est impératif de les relever avec un GPS au format WGS84 (Garmin par exemple) ou avec un smartphone. Si vous choisissez la méthode avec le smartphone, il faudra le mentionner dans la description de votre géocache car les relevés sont moins précis. Quel que soit l’outil que vous utilisé, les coordonnées doivent s’exprimer en «ddd° mm.mmm’» (exemple : N 50° 34.976 E 002° 01.948).

  3. Recommencer l'opération à quelques heures ou quelques jours intervalle permet d'augmenter la précision en faisant la moyenne des relevés.

  4. Une boite contenant : Les instructions et un logbook pour permettre de loguer physiquement la cache et quelques objets à caractère familiaux si la boite le permet. Voici un exemple d'instructions (petit ou grand format) à insérer dans votre contenant. Elle doit ensuite :

  • être étanche (n’hésitez pas à utiliser aussi des petits sacs en plastique hermétiques pour y mettre le carnet de bord et le crayon),

  • pouvoir être fixée, par exemple pour faire face au vent si la cache y est exposée (vous pouvez fixer un aimant par exemple),

  • mentionner visiblement et de manière indélébile « GEOCACHE OFFICIELLE »,

  • être adaptée au contenu (a minima, il devra contenir le petit registre imprimé…).

N’attendez pas le dernier moment pour créer votre cache. Le géocaching repose sur un réseau de bénévoles (reviewers*) qui vérifient la conformité des géocaches avant de les publier. Cette étape peut prendre de quelques heures à 15 jours…

*Le reviewer assure que votre géocache est conforme aux règles du jeu, que la description que vous en avez faite permet de la trouver, que le niveau de difficulté est bien évalué… C’est lui qui publiera votre géocache. Il est donc très important de lui indiquer clairement toutes les informations lors de votre soumission de la page de votre géocache.

« Garder présent à l’esprit que le géocaching c’est avant tout un lieu remarquable à découvrir. »

DAVID I. | PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION

Comment avoir des Points Favoris ?